Manifestation contre la précarité étudiante

Avez-vous vu Glatigny ?

« Glatigny tu nous entends ? » Cela fait un an qu’on s’essouffle dans la rue pour faire réagir la Ministre. Mais un an plus tard, nous ne la trouvons toujours pas… L’avez-vous vue ?  

La ministre Glatigny nous a ignorés dans les rues et bloqué·e·s sur Facebook. En nombre, nous avons occupé son gouvernement, nous avons dormi chez elle car elle ne nous a plus laissé le choix. Grace à cette mobilisation, des premières avancées importantes ont été obtenues... et si on en demandait encore plus ?  

Nous ne voulons pas des tweets et des encouragements, nous voulons des actions concrètes. Nous n’avions pas besoin d’aides « d’urgence » à cause de la crise sanitaire. Nous faisions déjà la file devant les aides alimentaires. Ce dont nous avons besoin, c’est d’un changement structurel depuis bien longtemps. Nous voulons davantage de transports en commun gratuits et des loyers qui ne nous empêchent pas de manger. Nous voulons pouvoir acheter notre matériel de cours sans devoir choisir entre un rendez-vous médical ou le paiement de ceux-ci. Nous voulons pouvoir étudier sans devoir jobber. En réalité, nous voulons pouvoir simplement étudier sans que cela devienne un privilège. 

Pendant que notre colère grandit, la Ministre brille par son absence. Alors, nous la recherchons activement pour que, enfin, elle prenne ses responsabilités et qu’elle honore son mandat.